Prix 2017
Prix 2016
Prix 2015
Prix 2014
Prix 2013
Prix 2012

Prix 2011

Prix 2010
Prix 2009
Prix 2008
Prix 2007

 













Véronique Pestel
Bernard Keryhuel
Photo : Jean-Paul Guyot

Prix à Veronique Pestel
Photo : Jean-Paul Guyot

Prix à Bernard Keryhuel pour Chant'appart

 

Le Prix Jacques-Douai pour 2010


a été remis le 26 juillet, dans le cadre du festival Chansons de parole de Barjac
:

 

à Véronique Pestel


et à Bernard et Dany Keryhuel, animateurs des Chant’appart


 

Fondé en 2007, le Prix Jacques-Douai « distingue un artiste, une personnalité ou une structure qui, par son action ou son œuvre artistique, fait vivre la chanson poétique francophone, le répertoire et les idéaux que Jacques Douai a portés toute sa vie : célébration de l’art de la chanson, respect et souci d’élévation du public, émancipation par la culture et l’éducation populaire. »

Le jury du prix réunit des chanteurs, des journalistes et des professionnels de la chanson et de la culture. Madame Ethery Pagava-Douai a nommé personnellement quatre personnes parmi les proches de Jacques Douai, afin de mieux garantir le respect de sa mémoire.


Les membres du jury du Prix sont :

Madame Ethery Pagava-Douai (présidente d’honneur),

Monsieur Georges Moustaki (président d’honneur),

mesdames et messieurs Michèle Bernard, Jacques Bertin (président), Jacques Bonnadier, Francis Chenot, Didier Desmas (trésorier), Jean Dufour, Marie-Hélène Fraïssé-Bérimont, Elizabeth Gagnon, Philippe Geoffroy (secrétaire), Pierre Jobin, Jofroi, Cyril Lafaurie, Tariel Lourdin, Hélène Mathieu, Floréal Melgar, Jean-Claude Mézière, Christine Pagava-Boulez, Martin Pénet, Francesca Solleville, Jean Sommer, Anne Sylvestre, Jacques Vassal.

ainsi que Gérard Pierron (Prix Jacques-Douai 2007), Remo Gary (Prix Jacques-Douai 2008), Luc Renaud, représentant la Maison pour tous de Beaucourt (T. de Belfort), (Prix Jacques-Douai 2008), Hélène Martin (Prix Jacques-Douai 2009), Philippe Forcioli (Prix Jacques-Douai 2009), qui ont tous été invités à s’intégrer au jury.

Le mot de Jacques Bertin